RETOUR     LA VIE D'AQUABIO


Vers un écosystème de SCOP de l’environnement

Aquabio et 3 autres SCOP de l’environnement travaillant dans le champ de l’écologie aquatique ont décidé de former un groupe coopératif. La démarche est portée par une logique métier, une logique éthique et une logique de mission. La démarche est portée par une logique métier, une logique éthique et une logique de mission. Il s’agit d’un rapprochement à géométrie variable allant du partenariat souple à la prise de participation d’une SCOP dans une autre. Chaque entreprise doit y trouver son intérêt. Ouvert, il a vocation à être rejoint par d’autres SCOP de l’environnement qui partagent cette philosophie et ce volontarisme.

Ce groupe fédère déjà toute une chaîne de compétences autour des cours d’eau et des milieux associés (zones humides, ripisylves, plantes invasives…) : études préalables, évaluation de la qualité ou des impacts, interventions et travaux (restauration, renaturation, entretien),suivis.

Être plus fort et plus résilient

Dans un marché dynamique, concurrentiel et innovant, les SCOP de l’environnement se rapprochent pour créer des synergies en étant plus solides, plus solidaires et plus visibles. Chaque société coopérative détient une expertise qui lui est propre. Aquabio et Ecoma assurent des prélèvements et analyses pour évaluer la qualité des milieux aquatiques et conseiller les gestionnaires. Rivière Environnement intervient en études et conduite de projet en écologie (génie écologique), en évaluation environnementale, en restauration de cours d’eau et milieux associés notamment. EGAN est une entreprise de travaux en entretien, restauration des milieux naturels avec une forte prédominance eau.

Le partage de compétences, voire les logiques de mutualisation permettent de conforter le cœur de métier de chaque société tout en améliorant leur capacité à répondre de manière plus transversale et novatrice aux besoins rencontrés par les acteurs sur les territoires.

Stimuler et accélérer un changement sociétal

Les milieux aquatiques et humides sont au cœur de plusieurs enjeux majeurs pour les territoires et, in fine, pour la qualité de vie de celles et ceux qui y vivent : atténuation et adaptation au changement climatique, préservation de la biodiversité, attractivité du territoire, paysages, sécurité… Les collectivités et l’intérêt général ont beaucoup à gagner en assurant un haut niveau d’intégration de ces espaces dans les politiques locales.

C’est une certitude, ces milieux jouent et joueront un rôle incontournable dans la transition écologique et la capacité des territoires à se rendre plus résilients. Mais pour avoir une chance de bénéficier de la multitude de services écosystémiques concernés et si avantageux, les acteurs locaux doivent apprendre à préserver ces milieux comme une ressource précieuse et dorénavant, le cas échéant, à les restaurer.

Le groupe coopératif des SCOP de l’environnement se constitue aussi pour porter haut ce message et proposer des solutions pragmatiques et ambitieuses dans cette voie aux collectivités, notamment, à l’heure où certaines prennent en charge de nouvelles compétences en la matière.

Porter et diffuser des valeurs communes

Aquabio, ECOMA, Rivière Environnement et EGAN se retrouvent naturellement autour des valeurs coopératives que sont la démocratie, l’égalité, l’équité et la solidarité. En tant que sociétés coopératives, leur modèle repose sur une conviction profonde de la force du collectif pour mieux servir l’intérêt général. Créer un groupe coopératif leur permet de garder leur identité propre tout en proposant un réseau de partenaires de confiance partageant une déontologie commune. Cette démarche participe également à promouvoir le statut coopératif auprès du plus grand nombre.

=> Pour en savoir plus, contactez Matthieu Blanchard, SCOP Aquabio : matthieu.blanchard@aquabio-conseil.com



         PARTAGEZ